21 CARACTÉRISTIQUES D’UNE ÂME QUI S’ÉVEILLE

PARTAGEZ

Parce qu’en ce moment il se passe beaucoup de choses en moi et que je me sens quelque peu décalée par rapport à mon entourage, voici un article trouvé sur le blog de la presse galactique,qui répond à mon questionnement et qui vous éclairera, peut-être vous aussi ,sur ces états que vous êtes en train de vivre, car pour ma part je m’y retrouve beaucoup…LES 21 CARACTERISTIQUES D’UNE ÂME QUI S’EVEILLE.

Publié  par LaPresseGalactique.org le 22 mai, 2013 sous CONSCIENCE | CARACTERISTIQUES D’UNE ÂME QUI S’EVEILLE.

 968788_10200622745603842_1775349040_n

Peut-être est-ce à cause du changement de conscience global, une destiné à laquelle nous sommes arrivés à cause d’une évolution spirituelle, ou le résultat de temps étranges, mais de nombreuses personnes, partout dans le monde, traversent d’intenses changements personnels et ressentent une expansion de conscience. Des changements personnels de cette magnitude peuvent être difficiles à reconnaître et à comprendre, mais voici 21 caractéristiques d’une âme qui s’éveille, d’une personne « sensitive » ou d’une personne « empathique » (quelqu’un qui ressent les émotions des autres).

1. Le fait d’être dans des endroits publics peut quelquefois être accablant.
Puisque les murs entre nous et les autres se dissolvent, nous n’avons pas tout à fait appris comment distinguer l’énergie des autres et la nôtre. Si l’humeur générale de la foule est semblable à celle d’un troupeau ou est négative, nous le ressentons intensément et nous voulons nous retirer dans notre propre espace privé. Lorsque nous avons rechargé nos piles, avec la méditation, en passant du temps dans la nature, loin des autres personnes, ou lorsque nous nous assoyons simplement en contemplation tranquille, nous sommes prêts alors à retourner dans la foule. Dans les relations personnelles, nous ressentons souvent les émotions de l’autre comme si elles étaient nôtres. Il est important d’avoir un sens élevé d’empathie, mais nous devons apprendre à permettre à l’autre d’avoir des émotions, tout en les observant et en gardant notre empathie mais, il faut réaliser que ce ne sont pas toutes les émotions qui nous appartiennent. L’influence sociale peut affaiblir notre propre sagesse innée.

2. Nous « savons » des choses, sans les comprendre intellectuellement.
Cela est souvent appelé conscience intuitive, nous avons des moments de perspicacité qui peuvent expliquer les plus complexes des théories ou des phénomènes dans le monde. Quelques-uns des esprits les plus brillants de notre temps … « savent » … tout simplement. Les adeptes et les sages ont souvent reçu de l’information, venant des états élevés de conscience, après avoir médité ou simplement en étant en présence d’un individu plus conscient ; cela arrive à beaucoup plus de gens et de plus en plus fréquemment. Au fur et à mesure que nous faisons confiance à notre intuition, cela devient de plus en plus fort. C’est le temps de « penser » avec notre cœur, plus qu’avec notre tête. Notre intuition ne peut plus être ignorée. Nos rêves deviennent prémonitoires et éventuellement nos pensées conscientes le deviendront elles aussi.

3. Le fait de regarder la télévision ou la plupart des médias de masse, incluant les journaux et de nombreux films Hollywood, tout cela devient très désagréable pour nous. La mentalité qui crée une grande partie des émissions de télévision et de films au cinéma, devient odieuse pour nous. Cela transforme les gens et fait la promotion de la violence. Cela réduit notre intelligence et engourdit notre réponse empathique naturelle envers quelqu’un qui souffre.

4. Nous mentir devient pratiquement impossible. Nous ne savons pas exactement quelle vérité nous est cachée, mais nous pouvons dire (grâce à notre intuition qui se développe et nos talents de perceptions extrasensorielles) que quelque chose cloche. Nous savons aussi quelles autres émotions, sentiments de peur, d’amour ne sont pas exprimées par les autres. Les autres sont comme un livre ouvert pour nous. Malgré le fait que nous n’avons pas d’entraînement, nous sommes observateurs et nous savons. Même s’il n’y a aucun indice physique, nous pouvons regarder les autres dans les yeux et savoir ce qu’ils ressentent.

5. Nous pouvons « attraper » les symptômes de rhume des autres, tout comme certains hommes ont des nausées matinales, lorsque leur femme est enceinte. La souffrance sympathique, qu’elle soit émotionnelle ou physique, est quelque chose que nous expérimentons souvent. Nous avons tendance à absorber l’émotion à travers le plexus solaire, considéré comme l’endroit où nous emmagasinons l’émotion et lorsque nous sommes en période d’apprentissage pour renforcer ce chakra, il se peut que nous connaissions des problèmes digestifs. Le fait de s’ancrer à la Terre peut aider à rétablir notre centre émotionnel. Une bonne façon de s’ancrer à la Terre est de marcher pieds nus.

6. Nous avons tendance à prendre parti pour les perdants, pour ceux dont la voix n’est pas entendue, pour ceux qui ont été abattus par la matrice etc. Nous sommes des  personnes pleines de compassion et les individus marginaux ont souvent besoin de plus d’amour. Les gens peuvent ressentir nos coeurs aimants, donc il arrive souvent que de parfaits étrangers nous racontent leur vie ou nous soumettent leurs problèmes. Il est bien évident que nous ne voulons pas devenir une décharge publique pour les problèmes de tout le monde, mais nous sommes des personnes qui avons une bonne écoute pour les gens ayant des problèmes.

7. Si nous n’apprenons pas à établir nos propres limites, nous pouvons nous fatiguer facilement de porter les émotions des autres. Les vampires d’énergie sont attirés par nous, alors nous devons être très vigilants, en nous protégeant de temps en temps.

8. Malheureusement, de nombreuses personnes sensitives ou empathiques se tournent vers l’abus de drogue ou d’alcool, afin de bloquer un peu leurs émotions et de se «protéger » pour ne pas ressentir la souffrance des autres.

9. Nous devenons tous des guérisseurs. Nous sommes attirés vers les modes de guérison tels que l’acupuncture, le Reiki, le Qi-Gong, le yoga, les massages ou le travail des sages-femmes etc. Nous connaissons le besoin collectif d’être guéri, alors nous faisons de notre mieux pour offrir la guérison, de la meilleure façon que nous pouvons. Nous nous éloignons aussi des formes « traditionnelles » de guérison pour nous-mêmes. Nous préférons les aliments naturels, les herbes et la médecine holistique pour nous guérir de tout malaise.

10. Nous voyons les potentiels, avant que les autres les voient. Tout comme l’Église a dit à Copernic qu’il avait tort, mais qu’il a maintenu sa théorie héliocentrique, nous savons ce que les masses refusent de croire. Nos esprits sont des années-lumière en avance.

11. Nous sommes créatifs. Nous chantons, nous dansons, nous peignons, nous inventons ou nous écrivons. Nous avons une imagination étonnante.

12. Nous avons besoin de beaucoup plus de solitude que la moyenne des gens.

13. Nous pouvons nous ennuyer facilement, mais nous sommes parfaitement capables de nous amuser nous-mêmes.

14. Nous avons de la difficulté à faire les choses que nous ne voulons pas faire ou que nous n’aimons pas faire. Nous croyons vraiment que la vie doit être une expression de joie. Pourquoi gaspiller du temps à faire quelque chose que vous détestez ? Nous ne sommes pas paresseux, nous sommes perspicaces.

15. Nous avons l’obsession de mettre la vérité en lumière. Tout comme les enfants qui disent, « ce n’est pas juste » nous voulons corriger les injustices du monde et nous croyons que, très souvent, cela ne nécessite que de l’éducation. Nous tâchons d’expliquer l’inexplicable et nous trouvons des réponses aux questions profondes de la vie. Nous sommes des chercheurs dans le paradigme « Campbellien » : «  The Hero With a Thousand Faces ».

16. Nous avons de la difficulté avec le temps. Notre imagination prend souvent le dessus et une journée peut être ressentie comme une minute, une semaine ou … une journée.

17. Nous détestons la routine.

18. Nous sommes souvent en désaccord avec l’autorité (pour des raisons évidentes).

19. Nous sommes souvent gentils, mais si les gens sont égoïstes ou impolis, nous ne passons pas de temps avec eux ou nous trouvons une excuse pour ne pas être en compagnie de gens qui sont obsédés par eux-mêmes. Nous ne comprenons pas les gens qui sont insensibles aux sentiments des autres ou au point de vue des autres.

20. Il se peut que nous soyons végétariens, parce que nous ressentons une certaine énergie dans les aliments que nous mangeons, nous ressentons aussi si un animal a été tué de façon inhumaine. Nous ne voulons pas consommer d’énergie négative.

21. Nous affichons nos émotions et nous avons de la difficulté à « prétendre » être heureux, si nous ne le sommes pas. Nous évitons la confrontation, mais nous changeons doucement le monde, sans que les autres s’en aperçoivent.

Ces 21 caractéristiques démontrent à quel point il est important de maintenir notre conscience, notre clarté et notre force présentement.

Au sujet de l’auteur

Christina Sarich et une musicienne, un yogi, humanitaire et écrivaine qui canalise de nombreuses heures d’études de Lao-Tseu, de Paramahansa Yognanda, Rob Brezny, Miles Davis et Tom Robbins en informations intéressantes, afin de vous aider à Éveiller Vos Têtes Endormies et à voir la Grande Perspective. Son blog est : http://yogaforthenewworld.com/ et son tout récent livre est «  Pharma Sutra » : Guérison du corps et de l’esprit par l’art du yoga.

© 2006-2013 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca/Messages Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source

 Je rajoute un petit complément, un lien pour écouter l’émission de la radio « Ici et Maintenant » enregistrée le 19 avril dernier avec Christophe Allain qui nous explique que tout se précipite dans les énergies et que nous devons faire face à notre réalité, à nos projections avec la prise de conscience que nos vies ne correspondent pas forcément à nos missions. Je vous laisse savourer …

http://rim953.fr/?p=2017

Comme d’habitude, si vous souhaitez partager vos ressentis ou laisser un commentaire sur ce texte, utilisez l’espace ci-dessous (facebook ou plus bas, commentaires de l’article) qui vous est réservé.

Quand les commentaires deviennent nombreux, il faut cliquer sur l’onglet « commentaires » en haut à droite et la page s’ouvre en entier…

Print Friendly

Comments

comments

13 réflexions au sujet de « 21 CARACTÉRISTIQUES D’UNE ÂME QUI S’ÉVEILLE »

  1. bonsoir tit soeur

    le commentaire vient de sauter, donc je remets pas le meme …

    tu m’étonnes que tu te sentes décalée :-D

    j’ai vécu il y a quelques années une vingtaine de mois avec quelqu’un qui pouvait cocher au moins 18 sur 21 des points. … Grand saut en avant, et grosse déconvenue car les côtés sombres , je ne parle que de mon vécu, ressortent aussi bcp plus et j’en ai pris plein les dents, … dure leçon … depuis j’ai repassé cette histoire et « désolé, pardon, merci, je t’aime »

    J’ai pas pu passé jusqu’au bout RIM , je ne sais pas si c’est internet qui bugge. Les premières 5 minutes avec Christophe Allain , là tu laches du monde :-)) , ensuite , le discours est plus facile à suivre , mais… ça coupe
    j’y reviendrai demain

    en étant sur le bord de la route, je t’envoie toute la Lumière qui est en moi , bright sister, car tu auras besoin de te protéger .

    Prends bien soin de toi

    Phil
    Phil Articles récents…Trouver l’inspiration régulière pour le changementMy Profile

    • Hello le frérot,

      heureusement pour moi, il n’y a pas de côté sombre, bien au contraire, c’est tout lumineux… mais je me sens tellement décalée justement dans mon ressenti par rapport à ceux qui restent obstinément dans leur mental.
      De plus quelqu’un qui va bien, qui a toujours le sourire et qui déclare systématiquement qu’il est heureux quand on lui demande si tout va bien, ça dérange, car ça renvoie l’image de ce qu’ils aimeraient être mais ne sont pas et de leurs peurs qui les bloquent.

      Pour Christophe Allain, son discours peut être un peu déroutant pour certains, je le conçois aisément.
      Pour ma part, j’avais lu son journal quotidien d’éveil sur son blog + ses livres quand j’ai eu mon éveil, je voulais comprendre ayant tout vécu toujours dans la solitude, sans Maître ni aide pour m’expliquer ce que je vivais, idem pour mon EMI ou pour d’autres faits extra-sensoriels, je lui avais envoyé un email d’ailleurs pour avoir plus de compréhension, il avait eu la grande gentillesse de me répondre, toujours naturellement, avec ses mots simples mais qui font mouches….

      J’avais, aussi écouté ses deux précédentes émissions sur « Ici et maintenant » puisqu’il vient régulièrement (au moins une fois par an) expliquer son cheminement et sa progression dans la compréhension de la VIE et surtout de son incarnation.
      Du coup je me régale, car il va loin dans ses explications cette fois-ci et c’est tellement évident quand il fait le rapprochement de ce que nous vivons actuellement par rapport à nos mémoires ancestrales datant de l’époque féodale.
      Idem pour l’ouverture des chakras par rapport à notre niveau de réalisation : enfance – adolescence – adulte – état supérieur – divin – plan subtil

      C’est bizarre que tu n’arrives pas à le voir correctement, je pense qu’effectivement cela doit venir d’internet.
      Ce que j’ai fait : j’ai enregistré les deux parties via Real Player sur mon PC pour pouvoir les regarder tranquillement sans être en ligne.

      Merci pour ta lumière et ta sollicitude mon frère d’âme. :heart:
      Je t’en envoie de même, sinon plus.
      Prends bien soin de toi aussi, car j’ai bien envie de continuer la route en ta compagnie plumière et podcastée :-D
      A bientôt,
      Your little sister ;-)

  2. Hello Joyeuse Lysiane,

    J’ai commencé à écouter Christophe et je trouve très éclairante son approche, et sa propre expérience.

    Actuellement, la météo est si perturbante que je vois et j’entends des tas de gens se laisser prendre à une grande morosité. Je suis très poreuse à la négativité autant qu’à la positivité. Je me retrouve dans ces 21 caractéristiques, et je me rends compte que je suis quand même en train de tisser un cocon de protection en ce moment, un écran d’isolement nécessaire pour faire grandir une flamme…

    Une p’tite flamme qui se met à briller constamment dans mon cœur, qui irradie sa lumière, dont je ressens toute la chaleur. Et je sens enfin une protection, un sourire qui m’envahit de l’intérieur quelque soit les évènements extérieurs. C’est une protection pour une âme très sensible, une sorte de bouclier ou de parade devant les ombres qui se dressent et veulent continuellement s’insinuer dans mon champ…

    Nourrir le cœur, le renforcer, sentir sa stabilité, n’est-ce pas la priorité en ce moment?

    J’aime me nourrir à ton blog

    Cathy

    :rainbow:
    Cathy de Poulettesurlenet Articles récents…Vole vole petite flammeMy Profile

    • Coucou ma douce Cathy.
      Je fus poreuse moi de même de l’ambiance générale pendant des décennies, mais à force de travailler sur moi, de développer certaines facultés et de mieux savoir qui JE SUIS, maintenant mon état intérieur reste à peu près égal à lui-même, comme tu le dis si bien, joyeux, car en Paix et empli d’Amour, avec le « A » majuscule bien sur…

      Je suis donc en décalage car autour de moi on a l’impression que rien ne me touche, que je suis toujours d’humeur égale et surtout heureuse, ainsi j’attire et j’irrite à la fois, ce qui ne me dérange guère, mais qui me fait me protéger de certaines personnes énergivores, c’est bien connu, les empathiques attirent les anti-pathiques, donc j’ai tendance à me ramasser les personnes à problème qui viennent chercher rayonnance en moi, mais en règle générale je les repère à dix mille lieues ceux-ci dorénavant, je ne me laisse plus dévorer comme il y a une époque, à en devenir exsangue !

      Donc moi aussi je suis une grande solitaire, mais pas une isolée, car cette solitude je la choisis (depuis toute petite d’ailleurs, j’étais une enfant très solitaire bien que très enthousiaste en compagnie, grand paradoxe pour certains, mais qui me sied à ravir) et je suis restée dans cette trempe, besoin de me mettre à l’écart pour m’intérioriser et pour donner une meilleure compagnie une fois en groupe, distribuer ce rayonnement à autrui dans un grand éclat de joie et de rire!

      Nous attirons à nous aussi des personnes qui répondent à notre état vibratoire, c’est ainsi que nous faisons les bonnes rencontres au bon moment, mais celles-ci ne s’accrochent pas, elles répondent en inter-action et cela fait le plus grand bien.
      Je m’en régale actuellement, je fais de bien belles et lumineuses rencontres dans mes formations et les conférences auxquelles je participe, ainsi que sur les groupes de discussion des réseaux sociaux, c’est comme ça que j’ai connu Christophe Allain et Isabelle Padovani, de beaux êtres éveillés fort inspirant et surtout, pour ma part, réconfortant sur mon cheminement, ils sont les miroirs des mes états et cela me rassure, me propulse un peu plus vers le haut quand je mesure leur progression.

      Même si c’est ma petite voix intérieure qui me guide, mes intuitions qui me sussurent à l’oreille, mes rêves qui m’initient, il est bon d’avoir du vivant, du concret qui confirme les avancées, quand on est solitaire dans sa quête (même si on ne l’est jamais vraiment) c’est apaisant de se sentir confirmé.

      Je t’embrasse et t’envoie une pluie de tendresse (pas compliqué en ce moment, il n’y a qu’à attrapper un nuage au vol pour te l’envoyer, embarras du choix sur Paris :-) )
      Lysiane

  3. Bonjour Lysiane,
    Il y a peu que je lis tes articles, mais celui-ci a été très pertinent : en effet je me reconnais dans ces 21 points…
    Sauf que je ne me sens pas vraiment bien, et je n’ai pas honte de le dire, j’en ai marre de faire semblant, j’ai toujours affiché un sourire alors que j’allais mal :-P mais malgré tout les gens viennent à moi, c’est d’autant plus vrai que je travaille dans un cabinet médical et qu’on se confie à moi…
    Le souci c’est qu’au lieu de réagir je « m’endors » sur mes lauriers et donc impossible de me ressourcer, ou alors si peu quand je demande de l’aide extérieure ; du coup je reste toujours enfermée à la maison, tout comme ma fille d’ailleurs (mon miroir), et fort heureusement il y a le travail qui m’oblige à sortir.
    Pourvu que demain le temps soit au beau : c’est la fête des mamans :-)) ainsi fifille et moi sortirons un peu :heh:
    En tout cas je ne sais comment me sortir de cette galère, mais je trouverai bien une solution très rapidement…
    Merci pour cet article qui confirme mes ressentis, mon hypersensibilité, etc…
    Je ne souhaite pas de coup de pied au « cul », désolée, ça ne m’aide pas du tout, bien au contraire :-X
    Cordialement et au plaisir de te lire à nouveau
    AM :shy:

    • Tu as raison Anne-Marie,
      ce n’est pas la peine de se voiler la face, sois toi-même.
      Même si tu en as une grande envie de ce sourire, si tu te forces, ce n’est pas la peine, il faut faire tomber le masque.
      Tu n’as pas à plaire aux autres, mais par contre si te ne te sens pas en accord avec toi-même, là c’est plus embêtant car, comme tu le dis tu te sens mal.

      Moi aussi je me retrouve dans la plupart de ces descriptions, mais paradoxalement, ça ne me plombe pas, au contraire, ce sont des états que j’accepte.
      Par contre ces états ont tendance à creuser un fossé avec certaines personnes, cela c’est sur, mais est-ce que c’est important?
      Car ils nous rapprochent d’autres individus par compréhension, compassion, partages….

      Peut-être ta souffrance vient de là, peut-être veux-tu plaire à des personnes qui ne correspondent plus à ton niveau?
      Et si tu sortais pour voir d’autres personnes qui te feraient apprécier ce nouvel état?
      Des personnes qui ressentent les mêmes choses que toi et qui sont prêtes à partager, à développer, à se faire grandir mutuellement?
      Je ne sais pas dans quelle région tu habites mais un peu partout maintenant il y a des centres ésotériques ou traitant de la spiritualité et qui donnent des animations comme des ateliers ou des conférences, cela permet de rencontrer des gens qui sont sur notre taux vibratoire et avec qui nous n’avons pas besoin de simuler quoi que ce soit, des gens qui comprennent et ne jugent pas forcément ….

      Une hypersensibilité bien apprivoisée est le berceau d’êtres intuitifs et souvent médiums quand ils développent leurs émotions au lieu de les subir , et je sais de quoi je parle.
      Si tu changes ton regard pour aller dans ce sens, tu apprécieras très certainement cette nouveauté en toi.
      Il faut parfois changer son regard sur certains états et au lieu de les voir avec nos lunettes noires, mettons les roses et le monde devient fantastique bien qu’il soit resté le même, c’est juste nous qui avons mis les bons filtres.
      C’est nous qui sommes acteurs en décidant de quelle façon nous voulons le voir ce monde, en passant à l’action.

      Je te souhaite une merveilleuse fête des mères avec ta fille et même s’il ne fait pas beau, un bon ciré, des bottes et on saute dans les flaques d’eau comme des enfants en rigolant, ça fait du bien, ça ne fait de mal à personne et ça remonte le moral…
      D’autant qu’en rentrant on se cocoon devant une bonne tasse de chocolat chaud avec des petits gâteaux et le tour est joué, voila une belle après-midi ensoleillée …. dans le coeur et dans la tête même si dehors il pleut :-)

      Je te dis à très bientôt.
      Lysiane

  4. Bonjour Lysiane,

    Voilà une liste intéressante qui va aider beaucoup de personnes.

    La plus part du temps pour ne pas dire toujours, quand nous sommes « bizarres », on se dit que ce n’est pas normal, que l’on est pas comme les autres, si en plus on nous le confirme par des réflexions et des jugements négatif pour nous, nous finissons par nous enfermer dans cette solitude, cette perte d’estime de soi et voilà des années passent et un beau jours….

    Pour l’éveillé aussi, il est nécessaire de se protéger, de ne pas s’exposer aux critiques de tous sans avoir au préalable fait un travail suffisant qui permet d’être moins impacté par la violence des réflexions de ceux qui ignorent ou qui on peur de ce que l’on représente.

    Le plus gros désastre c’est pour ceux qui vivent l’éveil et qui ne le savent pas et je crois qu’il y a de nombreuses personnes dans ce contexte.

    Pour ceux là, ne vous enfermez pas dans un schéma de pensée ou vous seriez victime et qui vous poussera inévitablement à vous isoler de plus en plus et à prendre toute remarque au premier degrés.

    La souffrance indique qu’il y a un noeud, un blocage, il doit être accepté, pardonné et remercié, bref défait, c’est un dur travail, c’est vrai et long également. La vie n’est pas souffrance, elle est joie et bonheur, cela aussi doit être accepter.

    Pour finir, je dirais que je me reconnais bien dans ces 21 points, celui que je redoute le plus c’est la foule et surtout les hypermarchés, je ressens le stress et la négativité de ces endroits, chez les clients, les employés et certains produits.

    Il m’aura fallut du temps pour ACCEPTER ce qui est, vivre l’éveil comme un cadeau, c’est sur ce point que cet article est puissant et révélateur.

    Merci Lysiane
    Enzo Ventura Articles récents…La loi d’attraction, le pouvoir d’une décisionMy Profile

    • Hello cher Enzo,

      je suis bien d’accord avec toi, il faut travailler énormément sur soi pour ne plus subir ces degrés de négativité qui sont susceptibles de venir nous perturber.

      Personnellement, c’est l’inverse, c’est avant mon éveil que je subissais de plein fouet, car j’avais des facultés occultes qui me procuraient des ressentis intenses mais que je ne comprenais pas et que je ne gérais pas.
      Puis avec l’éveil j’ai compris la réalité des choses et je me suis mises à relativiser, ou plutôt à accepter ce qui est sans en être particulièrement affectée, au contraire même, je dirais que pour moi c’est devenu un jeu, je regarde ceux qui se débattent avec leur égo, essayant de m’attaquer en vain car je ne suis plus touchée, je les laisse se débattre dans leur négativité et essayer de comprendre pourquoi ça ne me touche pas…. les aider à trouver les réponses s’ils me le demandent…

      Bref, on l’aura compris, nous sommes tous Maîtres de nos émotions, encore faut-il en être parfaitement conscient.

      Pour finir, je terminerai comme tu le fais, cet éveil est un vrai cadeau pour celui qui veut bien l’appréhender, et ce n’est que le début d’un long chemin de lumière. :heart:

      A très bientôt.
      Lysiane

  5. Vois tu Lysiane, mon éveil je crois que je l’ai vecu alors que j’étais petit, j’en ai souffert toute ma vie, les 21 caractéristiques que tu nous livrent dans cet article determinent ce que j’étais, puis j’ai grandi, je suis devenu adolescent et je ne savais pas que ma sensibilité était normale, humaine, que ce schéma était le vrai.

    Beaucoup de personnes ont abusé de cela et je me suis révolté,
    je ne regrette rien car tout ce que j’ai vécu est beau et cela me permet de comprendre aujourdhui que pour des êtres comme nous le sommes, nous avons la responsabilité d’accompagner, de prendre ceux qui en ont besoin par la main, de leur faire sentir cette présence, d’expliquer que tout cela est un cadeau, un don du ciel.
    J’ai longtemps cru être seul, et nous sommes si nombreux, quel joie, quel beauté ce partage d’âme à âme.

    Merci d’exister et pour ce que tu fais
    Enzo Ventura Articles récents…Sexualité et spiritualité, interdit, tabou ou divin sacréMy Profile

    • En fait je pourrais dire la même chose en parlant de mon enfance, et je rajouterais que nous vivons plusieurs éveils car il a différente façon de se manifester, c’est pourquoi je dis que lorsqu’on atteint un état ce n’est pas une fin mais un commencement d’une longue route.

      Depuis toute petite, comme je te le précisais, je me suis toujours sentie différente, déjà très éveillée intellectuellement (QI au dessus de la normalité) et physiquement, toujours très en avance sur tout, mais pas que sur le plan terrestre, sur les plans subtils aussi, comme tout enfant, mais peut-être un peu plus prononcé chez moi, ressentant ce que d’autres ne ressentaient pas…. rêvant ce que d’autres ne rêvaient pas… bref, un être tout en émotivité et en direct avec le subtil.

      Une âme éveillée, qui m’a toujours guidée dans le savoir inné sans pouvoir expliquer d’où vraiment je connaissais intrinsèquement toutes ces choses indicibles….

      Avec l’âge cela a continué, même si à un moment donné, mal entourée, je me suis un peu perdue de vue, j’avais toujours en moi ces connaissances qui s’exprimaient naturellement qui m’étaient confirmées en lisant ou en écoutant certains sages, j’avais tout cela naturellement en moi, sans rien avoir appris….
      Professionnellement aussi, il a fallu que je passe un bilan de compétences et une fois encore, on me confirmait que j’étais un phénomène, qu’ils avaient rarement vu de tels résultats, au lieu de construire ma vie sur des déséquilibres comme le commun des mortels, mes tests ont révélé des équilibres parfaits dans les opposés avec en plus un dynamisme qui dépassait des cases….
      Donc je continuais, même dans un registre professionnel à ne pas être comme la masse, la « normalité », en fait une âme éveillée en face d’un psy et d’une consultante qui les déroutait et faisait en même temps leur admiration.

      C’est ainsi que j’ai pris de plus en plus conscience que ce qui me semblait naturel ne l’était pas pour tout le monde tout en restant persuadée que tout le monde devait bien avoir cela en soi.

      Jusqu’au jour où j’ai fait une expérience d’éveil mystique où je me suis retrouvée à la fois vacuité et le grand TOUT dans une immense vague de Paix et d’Amour après être passée un peu avant quand même, par un état de mort imminente où je me suis retrouvée en direct avec la source.
      Bref, autant d’étapes, autant d’éveils et certainement encore bien d’autres à venir, car il y a des éveils de Kundalini et bien d’autres encore qui développent encore d’autres états et d’autres prises de conscience.

      C’est en tout cas un merveilleux chemin que mène cette âme qui m’anime avec autant de joie et d’amour depuis mon plus jeune âge, qui me baigne dans l’optimisme et la bonne humeur quoi qu’il arrive et qui me ravit, je ne sais pas ce que j’ai pu vivre dans mes autres vies, mais j’ai du faire de bien belles choses pour en arriver là !

      C’est un vrai bonheur en tout cas de t’avoir sur mon blog Enzo et tes commentaires m’enchantent toujours autant.
      Je te dis à très bientôt.
      Lysiane dans la Paix et l’amour

  6. Lysiane,

    C’est troublant car je me retrouve aussi dans beaucoup de points (vrt beaucoup). Par mon métier (accompagnement des personnes en situation de handicap) je ressens certaines facultés: une intuition aiguisée, bien entendu une empathie +++, une écoute active développée…mais je ressens aussi de plus en plus, je dirai depuis près de 3 ans, ce besoin de me ressourcer, de m’isoler non pas pour m’éloigner des autres mais pour savoir mieux les retrouver… et, je vais le lâcher, je sens que quelque chose en moi cherche à évoluer, à grandir et, parfois, continuons d’être franche, cela me fait peur car tous les gens que j’aime énormément n’ont pas la même approche de la vie, ne parlent jamais de spiritualité ou plus « simplement » de développement personnel, et je ne peux donc pas vraiment partager ce que je ressens…

    En tout cas, tout comme le site de Daniel et celui de Phil, le tien me procure instantanément du bien… et rien que pour cela, je t’en remercie !

    • Merci Méline pour ce commentaire.

      Moi même je fus confrontée à cette distance avec les gens que j’aime quand tout à coup je leur ai annoncé que je devenais végétarienne (même si depuis très longtemps je ne mangeais pratiquement plus de viande, mais encore du poisson et de la volaille), mes enfants ont eu un choc, ne comprenant pas trop pourquoi, puis avec les explications sur ma prise de conscience et ma décision, ils l’ont admis et même, font des menus végétariens quand je vais chez eux.

      Quand j’ai ouvert ce blog et que j’ai fait ma page facebook, ce fut aussi une surprise pour ma famille et mes amis, puis en fait, ils ont fini par, non seulement accepter cette évolution, mais en plus me demander et me parler de certains sujets, même si parfois ils me trouvent légèrement « perchée »….

      Maintenant, il y a des amis qui n’ont pas voulu continuer, ou tout simplement que je n’ai pas revus, car nos chemins ne correspondaient plus, ils n’étaient pas prêts à envisager de poursuivre avec quelqu’un qu’ils ne reconnaissaient plus mais qui, aussi, n’étaient plus à leur image.
      Ce n’est pas grave, soit un jour ils reviendront, soit ils chemineront avec leurs propres évolutions, je ne cherche ni à convaincre, ni à m’imposer, juste à être qui je suis. :D

      Je suis vraiment et sincèrement heureuse que ce blog te fasse du bien à sa lecture, car il est fait pour cela, pour que des personnes dans le doute ou dans la solitude de leur épanouissement se sentent moins à part et sachent que d’autres vivent cela aussi.
      En ce moment ce genre de témoignage par rapport à ma page fb et à mon blog se multiplie et ça me ravit, non pas pour m’ennorgueillir mais parce que je sais que ce qu’on me transmet et que j’exprime est en train d’aider autrui, et c’est le seul but de ma vie .

      Je t’embrasse Méline et suis bien contente de t’avoir comme abonnée.
      A bientôt,
      Lysiane

      • Bonsoir Lysiane et merci pour ton retour.
        La vidéo d’Anita m’a beaucoup bouleversé aussi… la vie est décidément stupéfiante !

        On me qualifie davantage d’artiste que de « perchée » mais je sais bien que parfois, c’est juste un euphémisme !!!

        Je confirme, ton blog est une merveille et il est vrai qu’il est bon de savoir que d’autres connaissent ce sentiment d’évolution intérieure…

        Je t’embrasse aussi Lysiane et, j’ai aussi beaucoup souri en lisant ton article sur le couple ! Fort heureusement, je suis certaine d’avoir trouvé l’âme soeur depuis maintenant 16 ans ! Mais à moi aussi, le « tableau » familial faisait plutôt peur: parents divorcés, grands-parents adultères, secrets de famille qui vont avec… piou ben dites donc, je pourrai faire une belle étude de cas en psychogénéalogie ! Mais bon, je m’égare… alors juste merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

CommentLuv badge