De la vie à la mort … de la mort à la vie ! EMI, NDE expériences de l’au delà.

PARTAGEZ
Ils sont nombreux à avoir vécu ce genre d’expérience et ils disent tous pratiquement la même chose, témoignages à l’appui…

Même les scientifiques par l’intermédiaire des professeurs et médecins, témoignent de faits troublants venant confirmer leur certitude qu’il y a encore de la vie après la mort…

Tous ceux qui ont vécu ce type d’expériences que l’on appelle NDE (Near Death Experience) ou EMI  (Etat de Mort Imminente), qui habitent à des centaines de kilomètres les uns des autres sans s’être jamais rencontrés, sans parler la même langue, sans avoir lu ou vu quoi que ce soit à ce sujet, racontent la même histoire.

Ils relatent leurs expériences avec quasiment les mêmes mots, décrivent les mêmes images, les mêmes sensations. Il y a ceux qui sont morts cliniquement et qui voient la scène du dessus, avec l’affolement dans la salle d’opération, leur corps qui gît, le monitoring à zéro et pourtant ils ne se sont jamais sentis aussi bien. Ils passent les murs, voient leurs proches tristes, ont envie de leur dire qu’ils sont vivants, dans une belle énergie, qu’ils sont en pleine santé….

 

Et puis il y a ceux, comme moi, (eh oui j’ai déjà connu cet état ) qui entre dans une magnifique lumière immaculée, puissante, radieuse, d’une blancheur intense ….

ils sont partis intégrantes de cette merveilleuse lumière, ils flottent dans un état de Paix incommensurable, ils sont TOUT et partout à la fois, il n’y a plus de peurs, plus de questionnements, plus de temps, plus d’espace, plus que la Paix, la lumière et l’amour, ils sont devenus eux-mêmes, cette Paix , cette Lumière, cet Amour, accompagnés de sons harmonieux dans cet état de béatitude totale.

 

Puis vient le chemin du retour pour ceux qui ont décidé que ce n’était pas encore le moment, et la lourdeur incroyable du corps qui reprend sa forme incarnée, les douleurs qui reviennent, les pensées qui affluent de nouveau à la place de ce calme paisible et cette question fatidique : « pourquoi suis-je revenu, j’étais si bien….? »

 

Enfin, il reste la mémoire de ces instants, et la vie qui change soudainement, elle ne sera jamais plus pareille.. l’expérience nous a montré de quoi nous étions réellement faits : de cette puissante énergie sans fond, sans fin, omniprésente et nous comprenons que nous avons tous les pouvoirs, que notre corps est l’enveloppe de cette lumineuse énergie qui ne demande qu’à se réaliser.

On ne sort jamais indemne de ces expériences, on re-naît, on re-vit, on n’est plus jamais le même !

 

Pour en savoir plus, voir ces articles de l’Inres.

 

Et vous, vous est-il déjà arrivé ce genre d’expériences?
Comment cela est-il arrivé, dans quelles conditions?
Votre vie a-t-elle changée après cette aventure de l’au delà?

 

Faites-nous partager à votre tour votre histoire. En attente de vous lire pour de nouvelles merveilleuses aventures :)

Print Friendly, PDF & Email

Comments

comments

17 réflexions au sujet de « De la vie à la mort … de la mort à la vie ! EMI, NDE expériences de l’au delà. »

  1. Bonsoir Lysiane,

    Je n’ai certes pas vécu cette expérience extraordinaire, mais j’ai déjà lu quelques livres sur le sujet. C’est effectivement passionnant de voir comme la vie de ces personnes a changé, principalement leur manière de la voir et de la vivre.

    Comptes-tu nous dire dans un de tes articles, en quoi ta vision de la vie a évolué, car j’imagine que si la description du ‘presque passage de l’autre coté’ est généralement similaire, la suite sur terre peut elle être bien différente?

    • Oui jean-Louis, j’ai envie de dire : suite … au prochain numéro.
      Je vais faire deux ou trois articles sur d’autres sujets et je reviendrai desssus.
      Affaire à suivre… et crois-moi ce n’est que du beau et du bon :)
      A bientôt donc pour d’autres belles aventures.

  2. Les NDE c’est quelque chose de fascinant, c’est comme toucher du bout du doigt l’un des plus grand mystère de l’humanité, à savoir « l’après ». Ca me fait penser à film que j’avais beaucoup aimé à l’époque, l’expérience interdite, c’était des étudiants qui se lançaient dans des expériences de NDE et ils essayaient d’aller toujours plus loin dans l’expérience.
    Je veux bien te croire quand tu dis que revenir c’est une renaissance…

    • Bonjour Zhynne,

      j’ai effectivement entendu parler de ce film sur des étudiants expérimentant les NDE pour connaître le secret…
      Une renaissance est le mot juste, tu vois la vie différemment et surtout tu sais un peu mieux de quoi tu es fait, tu visualises ton énergie pure et tu vois le passage de la mort complètement différemment.
      Ca aide aussi à accompagner les êtres qui sont sur le départ et nous réconforte de savoir qu’ils ne souffrent pas, qu’ils sont acccompagnés magnifiquement…

      • Oui, c’est important de savoir que la mort n’est pas une souffrance ou un trou noir…. C’est vrai que c’est l’inconnu, et l’inconnu ça fait toujours peur… surtout cet inconnu là !
        Tes propos me rassurent un peu sur la mort mais c’est vrai que ça reste toujours une crainte quelque part, mais malheureusement ça fait partie de la vie, et on ne peut qu’accepter la fatalité et essayer de profiter de chaque jour et de chaque moment de bonheur car personne ne sait de quoi demain sera fait :)

        • Zhynne, la plus grande peur de l’homme c’est ce moment là, le moment ultime….
          Ce que tu décris être une fatalité, l’est certainement pour toi, puisque tu emploies ces mots, mais parfois, on peut aussi croire en une autre vérité, chacun possédant la sienne et regardant la vie à travers son propre filtre.
          Pour ma part, ce n’est pas une fatalité, juste une continuité, le passage dans le corps humain, n’est qu’un passage d’un état vers un autre état, l’énergie ne meurt pas, seule l’enveloppe corporelle meurt.
          Ce n’est que ma vérité, que d’autres partagent aussi, mais que je comprends qu’elle peut paraître quelque peu farfelue pour qui voit la vie sous un autre angle.
          Ce qui fait que pour moi la mort n’est pas une tristesse, pas une fatalité, pas une peur, juste le passage vers une autre aventure :)

  3. Pour ma part, je ne crois pas que ça existe, je sais que ça existe. J’ai pu communiquer avec mon père qui m’a décrit son passage exactement de la même manière que les personnes ayant vécu une NDE. J’ai aussi parlé avec lui la veille et le lendemain de son enterrement. Il m’a félicité pour l’hommage que je lui ai rendu dans mon discours. Je me moque de ce que les autres pensent de ça, je sais à qui j’ai parlé, et c’était bien lui.
    J’assume de passer pour farfelu!

    • De toute façon Daniel, tu le sais bien, on passe toujours pour le farfelu de quelqu’un…
      On ne peut pas plaire à tout le monde et qu’importe, ce n’est pas ça qui va nous changer, le principal étant d’être en accord avec soi-même, ses croyances, ses repaires, il y aura toujours une personne qui ne sera pas d’accord, mais quelle importance?
      Vivons notre vie, tant que nous nous respectons, tout va bien dans le meilleur des mondes :-D

  4. C’est suite au dernier article de Daniel que je visite ton blog et partage cette expérience vécue il y a 26 ans pendant une traversée de l’atlantique en voilier. La mer était démontée ,j’effectuai une manœuvre auprès du mat . j’avais un harnais de sécurité mais ne portai pas de gilet de sauvetage. La manœuvre terminée je me détachai sans prendre garde à ce qui arrivait derrière moi. Une énorme vague m’enleva. Je su instantanément que c’était fini et ne résistais pas. j’allais mourir et je disais oui. C’est bousculé dans cette trombe d’eau que mes mains se refermèrent sur un cordage. je ne faisait aucun effort et savait que rien ne pourrait les faire lâcher, j’étais englouti sous les eaux et ne suffoquais pas. J’étais bien-heureux, moi qui ne supporte pas de nager sous l’eau. Puis, je me retrouvais à nouveau sur le pont du voilier, sous les yeux hagards de mes coéquipiers qui m’ avaient vu disparaitre et réapparaitre comme par enchantement. Mon pantalon de ciré était rempli d’eau comme le bonhomme dunlop (même l’homme le plus fort n’aurait pu tenir!). Après un court moment, sans doute en reprenant conscience, mon corps se mit à trembler très fort et cela pendant un long moment.
    Je n’ai pas vu la lumière , mais cette expérience à marqué la fin d’une vie;
    J’étais un baroudeur sans dieux ni Maître, en voyage constant, depuis plus de vingt ans.
    Pourtant quelques mois après cet épisode, en ce premier matin sur l’ile de la Réunion, ou la vie m’avait portée, en sortant de mon duvet, sur la plage, mes nouveaux compagnons de voyage, Avaram, Souria et Leila vinrent à ma rencontre et c’est avec et par eux que je rencontrais la spiritualité et avec qui je voyagerais plusieurs années en Inde.
    C’est sur cette ile aussi que en quelques moi j’ai écrit « testament pour l’autre moitié de moi même ».
    Le mystère reste présent dans mas vie et c’est avec plaisir que je partage cette expérience avec vous.
    Amitié
    Jacques

    • Merci beaucoup pour ce beau témoignage Jacques et j’en profite pour vous dire : bienvenu sur mon blog !

      Ce sont toujours de très belles expériences que nous transmettons. Elles sont toutes différentes et pourtant tellement similaires sur le fond même si leurs formes diffèrent.
      Nous finissons tous par ne plus avoir de notion du temps lors de ces « EMI » ou état d’éveil, sommes-nous éveillés? sommes-nous endormis? nous sommes dans des états de toute façon second, qui dépassent toute dimension mais qui nous ramènent toujours à l’essentiel : LA VIE!
      La vie, mais aussi notre but dans notre vécu ici bas, notre relation à nous-même et à ce qui nous entoure, notre mission de vie…

      Merci encore pour ce beau commentaire et à bientôt dans le grand jeu de la vie.
      Je vous envoie aussi, à mon tour, mon amitié la plus sincère et chaleureuse.
      Lysiane

  5. C’était il y a bien longtemps…
    J’avais assisté à une réunion où on parla de spiritualité, en haute Normandie du côté de Rouen.
    De prime abord pendant cette réunion rien ne, c’était passé d’extraordinaire, mais c’est en rentant chez moi dans le département de l’Eure, lorsque je rentré en voiture sur le parking, et ça, je m’en rappelerais tout le temps, UNE PAIX EXTRAORDINAIRE A REMPLI MON ÊTRE C’était merveilleux, tout aurait pu s’écrouler et la terre entière disparaître que cela aurait sans importance tellement cette paix était si merveilleuse.

    Trice
    de : http://www.rêversavie.com

    • Oui, il y a des instants comme cela Trice….
      Mais une EMI c’est carrément un instant où tu meurs physiquement pendant un laps de temps et puis tu reviens à la vie en te souvenant de ce que tu as vécu quand tu étais passé dans l’au-delà, c’est une expérience bien différente de ce que tu décris.
      Bises.
      Lysiane

  6. Merci Lysiane pour cet article que je découvre avec retard, c’est l’avantage d’avoir du temps libre pour fouiner les blogs des autres !
    Je n’ai rien connu de tout ça, en tout cas cela ne fait pas peur de mourir avec ce que tu décris. Bien au contraire !
    Il n’y a plus qu’à attendre son heure quand ça sera le bon moment. En attendant, on peut se laisser guider par tout ce qui se passe. C’est sympa aussi et ça nous donne un avant-goût de cette énergie parfaite dont on est fait ;)
    Jonathan Articles récents…Apprendre la patienceMy Profile

    • Coucou Jonathan,
      je te comprends étant en congés cette semaine je passe aussi plus de temps deci delà à lire, écrire, visionner, partager, etc…
      Oui ce qu’il y a de l’autre côté est doux et bon, mais c’est aussi ce que nous sommes ici bas quand on le réalise, cela s’appelle l’éveil, sauf qu’on peut l’appréhender en tant qu’être incarné, et ça c’est magnifique.
      A bientôt,
      Lysiane

  7. Bonsoir Lysiane,

    J’ai vécu cette expérience en 1976, j’avais 28ans. Je suis sortie de mon corps suite à une allergie à un traitement. Je flottais au-dessus de mon corps. J’avais un corps éthéré, léger, et me voyais allongée sur le lit. Moi, qui était quelqu’un de mince, je voyais un corps imposant, par rapport à ce que j’étais en « haut ».
    Je me rappelle être sortie par le dessus-de ma tête et j’ai repris le même chemin en réintégrant mon corps. J’ai voulu en parler autour de moi, car je ne connaissais pas ce phénomène. Ma sœur aînée de 29ans m’a dit que j’étais une imbécile et une psychotique… Pour moi, ces mots ont été très blessants….
    J’ai donc gardé cette expérience pour moi, jusqu’à ce que je découvre par la lecture, que ce phénomène existait bel et bien ! A ce jour, je continue de croire que la vie après la vie existe…. De par mon métier d’infirmière, j’ai accompagné des personnes en fin de vie, et une personne m’est apparue en me disant : « ça y est, c’est fait, je suis là ». J’avais pu discuter avec elle de ce que j’avais vécu, sans vouloir faire de prosélytisme. j’ai été très surprise et je lui ai souhaité beaucoup de bonheur, là où tout est Paix et Amour.

    • Merci beaucoup Danielle pour votre témoignage.
      Souvent lorsque nous vivons des expériences étrangères à ce que la plupart des gens appellent l’ordinaire, lorsque nous sortons des croyances qui nous ont été mises dans la tête depuis notre plus tendre enfance et qu’on se transmet de générations en générations, nous sommes incompris, voir rejetés dans notre besoin de partage de ces vécus extraordinaires.
      J’ai d’abord eu cet EMI, j’ai pu en parler autour de moi heureusement, mais ensuite, quelques années plus tard j’ai eu une expérience d’éveil spirituel, c’est à dire le même était de Paix et d’amour et cette impression d’unité, mais éveillée et bien vivante et là… dire qu’au sortir d’une méditation vous êtes dans le grand tout et la vacuité à la fois et l’amour inconditionnel, je n’ai pu en parler qu’ à deux personnes à l’époque qui, je le savais, me comprendrais, car toujours la même histoire, tant qu’on ne rentre pas dans le schéma de la multitude, nous sommes rejetés et on va nous prouver par tous les moyens que nous ne sommes pas réalistes.

      Ce n’est pas grave, c’est l’ignorance qui fait peur et qui fait parler ces personnes.
      Le principal est ce que nous avons vécu et ce qui en ressort de positif. Nous savons que la mort n’est pas une fin en soi et que c’est même apaisant et la continuité d’un chemin de lumière.
      Donc encore merci pour ce témoignage Danielle car je le sais, nous sommes nombreux à avoir de telles expériences et qu’ensuite nous pouvons offrir tellement aux autres dans une autre dimension.
      Belle route sur votre chemin de vie. <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

CommentLuv badge