Dualité – Unité : conflit ou harmonie ?

PARTAGEZ

1457751_609402069108619_38842544_nDans le dernier article je vous évoquais un mal-être du cheminant spirituel qui a un décalage entre ses fortes expériences et le retour au quotidien.
Tout réside dans le fait d’accueillir CE QUI EST dans la dualité comme dans l’unité et que les deux peuvent même être entièrement en harmonie.
Effectivement, les expériences fortes du cheminant spirituel l’emmènent dans son unité et bien souvent, l’expérience passée, il se fait happer par la dualité au lieu de l’accueillir comme il se doit… comment faire?

Dans mon dernier article (ici) je mentionnais que le cheminant spirituel faisait des expériences de plus en plus fortes sur sa route.
Le fait, est qu’à un moment donné il va se goûter en tant qu’unité et il lui est difficile de reprendre son quotidien car il se retrouve dans la dualité et les contraintes de cette dualité.
Or, ce n’est pas une fatalité.

C’est pourquoi dans un premier temps je conseillais de prendre soin de soi dans la matière en écoutant ses désirs et en se chouchoutant.

Pourquoi?

Parce que nous sommes venus sur cette terre pour goûter cette dualité, pour pouvoir mettre dans la matière un maximum d’expériences.
C’est par les contrastes que nous pouvons jouer un maximum: entre le bien et le mal, le jour et la nuit, l’ombre et la lumière.

La dualité nous offre une variété infinie d’expériences dans la matière.
C’est le grand terrain de jeu du « JE » par le « je ».

C’est le mental qui nous met des barrières en pensant qu’une fois l’expérience d’unité passée nous ne sommes plus entier, mais séparé.
Faux : nous sommes ce que nous sommes en train d’être.
Nous avons continuellement en nous cet état de Paix, de Joie et d’Amour que nous sommes et c’est juste le mental qui nous happe dans la séparation et les peurs.
Normal : c’est son rôle !!!!

Il est là pour pouvoir se repérer, se donner, se projeter dans la matière et c’est le meilleur des outils pour cela.

Alors comment être en harmonie avec cela sans avoir le spleen de nos belles expériences d’unité où nous baignons dans la Joie et l’Amour incommensurables?

En se réalisant dans la matière tout en continuant d’être dans l’unité.

Impossible me direz-vous?
Non, vous répondrai-je.

Certes, vous allez de temps en temps faire des petites bascules, mais vous pouvez retrouver très vite votre harmonie.

Il suffit de pratiquer :

  • l’acceptation de ce qui est
  • le non-jugement
  • le lâcher prise
  • conscientiser que tout se vit dans l’instant présent
  • apprécier la dualité en se responsabilisant

Ah oui!!!! Ok…. quel programme !!!!!
Je vous entends déjà dire cela … Ha! Ha!

Avez-vous déjà appris à faire et pratiquer quelque chose dans votre vie?
Oui bien sur, vous avez appris à marcher, à parler, à comprendre, à analyser… vous appris le français, les langues étrangères, etc….

Et bien voilà, c’est la même chose.
Pour apprendre il vous a fallu utiliser votre cerveau et faire votre expérience, c’est ici la même chose.

Pour l’acceptation de ce qui est, tout ce que je vais développer ci-dessous, en parlera.

Pour le non – jugement :
Dans une journée : essayer de ne pas juger systématiquement quelqu’un ou quelque situation mais de l’accueillir telle qu’elle se présente sans aucun effort juste en l’acceptant.
Vous allez commencer par faire cela 15 mns, puis 30mns, puis quelques heures, puis quelques jours, puis une semaine entière puis cela deviendra votre quotidien.
A la place d’être dans le jugement vous serez juste à l’observation et à l’écoute, à l’action si besoin est…

Vous verrez qu’il y aura plus d’harmonie entre vous et les autres et en vous même car vous serez moins dans cette impression de rejet ou d’abandon que vous provoquez vous-même en jugeant autrui. Car en fait, en faisant cela vous ne vous jugez que par vos propres prismes donc vous vous mettez dans la dualité, à la place de rester avec l’autre, avec ce qu’il est ou ce qui arrive où vous êtes dans l’unité de ce qui EST.

Le lâcher-prise :

Contrairement à ce qu’on pourrait croire ce n’est pas ne rien faire, c’est au envolcontraire accueillir ce qui vient et faire avec.
Plutôt que de vouloir tout contrôler, avoir absolument raison, partir sauver le monde entier qui n’a rien demandé, rester dans l’observation et l’accueil de ce qui est et faites avec ce qui vous ai donné.
Chaque évènement, chaque expérience, chaque personne qui arrivent dans votre vie n’est pas là anodinement… rien n’est hasard… tout est cadeau.
Accueillez ce qui vient à vous et voyez s’il y a lieu d’agir ou non.
La non action est un état actif, c’est parfois en ne faisant rien que tout se met en place.
Mais pour cela, il est bon d’observer plutôt que se jeter tête baissée en réagissant plutôt qu’en agissant.

Une expérience est neutre à la base, elle surgit et c’est ensuite vous qui y mettez votre émotion dessus.
Si vous voulez tout contrôler, il se peut même que vous refusiez l’expérience en elle-même, vous vous dites que vous ne la voulez pas, vous la fuyez, mais c’est fuir la réalité, l’évènement est là et vous ne pouvez pas le refuser, c’est ainsi.
Alors il est préférable de l’accueillir et ensuite de voir ce que vous pouvez en faire.
Vous passez à l’action pour pouvoir faire de cette expérience un pas de plus en avant en la transcendant.

Ce qui nous amène à « conscientiser que tout se vit dans l’instant présent ».
Même s’il y a eu d’autres expériences similaires, chacune est différente car elle se passe ici et maintenant avec qui vous êtes ici et maintenant.
Le passé est révolu, à quoi bon revenir dessus, il n’existe plus.Le futur n’existe pas, il n’est pas encore là, vous ne vivez qu’à l’instant présent et refuser un évènement qui est en train de se passer c’est refuser votre vie, c’est refuser de se responsabiliser.

Etre dans la dualité et se responsabiliser c’est prendre conscience que tout est duel, si le mal existe c’est parce qu’il y a le mal, si le jour existe c’est parce qu’il y a la nuit, si la guerre existe c’est pour pouvoir goûter la paix, etc…
Toute chose a son côté positif et négatif.
Aussi lorsqu’un évènement arrive, accueillez-le et ressentez comment vos émotions le place, dans la négativité ou dans la positivité?
Puis faites en sorte de poser l’action qui le basculera du côté opposé afin d’aller dans le sens que vous souhaitez. Il n’y a que vous qui puissiez faire cela, l’évènement est neutre, il s’est juste passé ce qu’il s’est passé, ensuite comment vous l’appréhendez et le transcendez cela vous appartient, c’est cela prendre sa responsabilité.

Ce sont autant d’exercices à pratiquer au quotidien et si vous êtes dans le déséquilibre dualité-unité, c’est que vous êtes déjà un cheminant spirituel avancé alors je sais que vous pouvez faire cela car vous avez déjà beaucoup travaillé sur vous-même.

Aussi, vous verrez que lorsque vous comprendrez que vous êtes le Maître de votre harmonie intérieure et non plus le fruit de ce qui se passe à l’extérieur, non seulement vous allez l’apprécier mais vous allez en jouer.
La vie est un jeu et la dualité est là pour nous faire jouer au maximum avec elle.

Dans le fond quand on met cela en pratique on s’aperçoit qu’il n’y a pas d’efforts à faire, c’est tout l’inverse, c’est retirer les barrières, les chaînes, les murs que nous nous mettons pour laisser place à la vie et à ce qui est !

Pour conclure je vous mets une jolie prise de parole de Grégory Mutombo sur la dualité suivi d’une méditation pour retrouver son unité et sa responsabilité.

Soyez en Paix, soyez vous-même
Lysiane

Print Friendly

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

CommentLuv badge