Mémoires à libérer…

PARTAGEZ

energieJe vous ai déjà parlé des formes pensées dans l’article « lecture d’aura et formes pensées », je souhaitais revenir sur ces mémoires de souffrance et/ou de croyance qui stagnent dans notre champ énergétique et nous perturbent.
Il est important de pouvoir s’en libérer afin de retrouver notre paix initiale et notre joie de vivre !
C’est souvent dans notre enfance, avant l’âge de 7 ans, que nous rencontrons des expériences qui nous bousculent et nous perturbent dans notre innocence et notre joie d’être.
Parfois c’est un événement anodin, parfois c’est un événement plus lourd, pour l’enfant qui n’a pas encore à cet âge une identité propre, mais qui est entièrement relié à sa mère, c’est la même chose : il a l’impression qu’il va mourir.

C’est avec toute son innocence, son amour, son émerveillement à la vie que l’enfant va dire, faire, penser offrir ou recevoir quelque chose. Il n’a aucune pensée négative, il expérimente la vie et offre sa joie à l’autre dans un pur partage.

Or, en face de lui se trouvent des adultes qui, eux, ont déjà dépassé ce stade.
Ils ont été eux-mêmes meurtris, portent eux-mêmes des mémoires difficiles ancrées dans leurs cellules et sont conditionnés par toute une éducation, une réglementation, des croyances, des non-dits, des insatisfactions, etc.. etc…

Ces adultes ne réceptionnent pas ce que l’enfant offre comme il souhaiterait que cela soit.
Ils ne comprennent pas le cadeau offert par ce petit être innocent et soudain c’est la catastrophe.

Cet enfant se voit confronter à la colère, l’inconfort, la violence de l’adulte dans ses gestes, ses propos et/ou son évolution.
Pour lui c’est le pire qu’il puisse lui arriver, il reçoit cela comme un viol, une déchirure, une mort annoncée.
Il n’est pas aimé, il est rejeté, il est abandonné, on ne veut pas de lui.

 

emoticones-ou-smileys

 

Cela paraît très exagéré, mais c’est qu’il faut se replacer dans le contexte de ce petit qui ne comprend pas ce qui se cache derrière ce comportement et même si c’est une parole ou un geste anodin cela a les mêmes conséquences désastreuses pour lui que ce que je viens d’évoquer quelques lignes plus haut.

Alors il se construit avec cela. Il comprend que tout comportement, geste, parole ou pensée qui s’approche peu ou prou de ce qui vient de se passer est un danger pour lui et c’est ainsi que pour plaire à ses proches bien-aimés, il va agir en se protégeant, en se plaçant des gardiens qui vont le rassurer que ceci n’arrivera plus jamais.

Il s’inscrit donc dans nos mémoires ou dans nos bulles des formes pensées où

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Toute la situation est mémoirisée

tout est inscrit : la situation, les gestes, les paroles, les personnes présentes, la saison, l’ambiance, etc… absolument tout ce qui était présent quand cette souffrance terrible est arrivée.
C’est ainsi que tant que nous n’avons pas libérer ces formes-pensées, ces mémoires incrustées, quand nous ressentirons une certaine ambiance, un rire, un mot, un geste qui rappelle ce passé dont la plupart du temps nous ne nous souvenons même plus consciemment, nous serons mal à l’aise, voire déprimer ou souffrant.

Parfois nous nous demandons pourquoi nous ne sommes pas bien alors que tout paraît si joyeux et heureux autour de nous, c’est parce qu’inconsciemment, un gardien s’est mis en place pour nous protéger, reconnaissant de près ou de loin un semblant de similitude avec le passé cruel qui nous a tant fait souffrir.

Nous pouvons nous libérer de ces mémoires vives qui nous empoisonnent notre existence afin de pouvoir retrouver notre harmonie et notre paix intérieure. Il y a des outils, des méthodes, des solutions pour aller re-visiter ce qui s’est passé et se libérer tout en douceur.

Personnellement je pratique ce genre d’accompagnement.
Si vous souhaitez en parler ou aller plus loin vous pouvez me contacter sur ma page « mes séances »    « rendez-vous » ou « contact ».

Prendre sa vie en main c’est être responsable et ne plus agir en victime.
C’est vivre pleinement.

Je vous souhaite une vie joyeuse et libre.
Lysiane

Print Friendly

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

CommentLuv badge