Qui sommes-nous? Part. 2

PARTAGEZ

Dernièrement j’ai fait un article sur l’incarnation terrestre de nos âmes en expliquant pourquoi nous sommes amenés à vivre certaines expériences et transcender les différents champs de conscience qui nous propulseront vers des états supérieurs d’évolution. (Qui sommes-nous? Part. 1)

 Ainsi nos âmes arrivent sur cette terre dans un corps physique qu’elles ont choisi, avec une feuille de route à suivre, mentionnant le moindre détail, mais nous n’en sommes pas toujours conscients et nous perdons un peu en cours de route.

Alors comment appréhender ces fameux signes qui existent bel et bien et qui devraient nous guider au quotidien?
Je vais tenter, dans cet article, de vous préciser différentes possibilités d’entendre ces réponses que nous ne réceptionnons pas toujours.

Ainsi nous avons vu que les âmes, issues de la grande source, décident d’évoluer dans différents champs de conscience afin de pouvoir passer des étapes et se propulser dans des champs supérieurs au fur et à mesure qu’elles ont pu se manifester en totalité dans le champ choisi à la base.

Tant que ces champs de conscience ne sont pas entièrement explorés et transcendés, elles reviennent inlassablement refaire l’expérience jusqu’à ce qu’elles se soient pleinement réalisées et puissent se diriger dans un champ supérieur.

Il faut savoir que pour cela, nos âmes décident, elles-mêmes, de faire ces expériences, en pleine conscience, dans une immense joie et un amour infini.

 

181023_628736340474956_2137228333_n

Une fois qu’elles ont fait le bilan de ce qu’elles ont réussi à passer comme épreuves en tant qu’êtres incarnés, mais aussi les épreuves qu’elles ont « manqué », elles reviennent vivre de nouvelles expériences afin de pouvoir passer les étapes qu’elles n’ont pas compris.
C’est pourquoi, avant de s’incarner et pour pouvoir mieux se réaliser dans ces manquements, elles choisissent le lieu, la famille, la vie, le corps, les expériences qu’elles seront amenées à vivre afin de pouvoir s’éveiller un peu plus.
Elles arrivent donc sur cette terre dans un corps (fin du 3ème mois de grossesse) humain avec une feuille de route à suivre, entièrement détaillée, seulement voilà, la condition, c’est qu’en tant qu’être humain, nous naissons avec le voile de l’oubli et il nous faut entièrement découvrir à chaque fois ce que notre âme est venue chercher, quelle mission elle est venue approfondir…

Et pourquoi cela? Pourquoi ce voile de l’oubli?

Tout simplement parce que nous ne pourrions pas supporter de savoir que dans d’autres vies, nous avons commis des choses terribles que nous sommes venus réparer.
Par exemple, si nous savions que nous avons tué par plaisir, ou fait différentes exactions qui ont été terribles pour autrui mais que nous avions besoin d’en passer par là pour apprendre certaines choses dans la dualité, le poids serait infiniment lourd et difficile dans ces conditions pour pouvoir vivre sereinement une nouvelle expérience qui, justement, doit réparer ces erreurs, afin de passer à un niveau supérieur.
Sauf, que dans nos cellules nous transportons cette mémoire, que notre inconscient est porteur aussi de ces mémoires et c’est ce qui nous fait réagir dans certaines situations, sans même parfois nous en rendre compte, et qui nous fait même dire souvent :  » je ne sais pas ce qui m’a pris c’était plus fort que moi, c’est comme si tout en moi me disait de faire ceci ou cela »….

Revenons à notre naissance et notre feuille de route.

Nous arrivons donc déjà avec un bagage et des choses à régler qui seront plus ou moins violentes, douces, etc…
Chacun arrive avec son bagage et avec sa mission, c’est pourquoi dans un de mes articles j’ai parlé du non-jugement, car nous ne savons déjà pas ce que la personne a vécu dans cette vie pour en arriver là où elle en est, mais encore moins ce qu’elle a à subir dans cette vie par rapport à son passé karmique (vies antérieures)…

Bien sur, nous arrivons tous avec le voile de l’oubli mais…. nous avons aussi tous la possibilité d’entendre, ou de voir les signes que nous envoie notre âme via les guides en lien avec la source et notre fameuse feuille de route, il suffit juste d’y être attentifs.

Comment me direz-vous?

Déjà, si vous en êtes arrivés à un certain point de spiritualité (ce dont je ne doute pas si vous êtes sur ce blog en train de lire cet article) vous savez que vous avez des guides qui sont présents dès la naissance (les fameuses fées au-dessus du berceau des contes pour enfants) et qui nous suivent tout au long de notre vie.

Ces guides sont accessibles, ils vous connaissent dans votre intégrité, vous pouvez vous cacher des choses à vous-mêmes, vous mentir à vous-mêmes, eux, ils savent exactement qui vous êtes et comment vous agissez et pourquoi et comment vous le faites, tout cela sans aucun jugement et dans un amour inconditionnel.

Tout part du coeur. Posez lui les questions !


375041_346953778760329_1348835826_nVotre coeur, non pas physique, mais spirituel, le fameux chakra de couleur verte qui se trouve au niveau du Thymus est la porte d’entrée de votre âme:

 – Entrer dans votre coeur avec l’intention de dialoguer avec votre guide ou votre âme et/ou même les deux et poser les questions.
Evidemment je parle de questions fondamentales.
Lorsque vous avez une direction à prendre, que vous n’êtes pas très sur, mettez-vous dans le coeur et demandez, puis mettez vous en méditation et la réponse vous apparaîtra.
Quand vous lâcherez votre mental par l’intermédiaire de la méditation, vous entendrez des réponses, ou vous visualiserez des images, ou vous aurez des sensations qui ne vous tromperont pas quant à la suite à prendre dans votre vie.

– Idem, pour ceux qui préfèrent, faites-le le soir avant de vous coucher, et le matin analysez vos rêves, vous verrez, c’est bluffant.

– Ce que je fais aussi parfois, c’est faire attention aux syncrhonicités, lorsque je me pose certaines questions, il m’arrive des réponses évidentes qu’il faut savoir percevoir.
Exemple : comme par hasard, quelqu’un va vous parler du sujet qui vous préoccupe lors d’une réunion entre amis, ou vous aurez la réponse en ouvrant un livre, ou lors d’une conversation anodine : « tiens… tiens… bizarre bizarre….vous avez dit bizarre? Comme c’est étrange!  »
Euh… non là je m’égare… mais tout de même ! :D

D’ailleurs je parlais déjà de ces fameuses syncrhonicités dans mon articles « Les mentors ».

Rien n’est bizarre, rien n’est hasard, et qui plus est, lorsque vous avez par 3 fois le même signe : allez-y !
C’est la réponse de la trinité, de la source, vous l’avez votre réponse, entendez-la !

Bien sur dans la vie vous avez toujours le choix du libre arbitre, mais attention, si vous avancez dans une direction opposée à votre mission, parce qu’au lieu d’écouter votre coeur, vous réagissez uniquement avec votre raison, quitte à faire parfois les choses dans un malaise inouï, vous allez au devant de problèmes…
Vous le sentez …mais non! Vous y allez quand même….. et là qui avez-vous écouté?

Votre mental bien sur, lui qui essaie de tout régir.
 Aille…. et voila que le mal a dit et que vous l’avez suivi….donc vous vous déclenchez une « mal a die » !

Maladie, qui n’est là que pour vous prévenir que vous avez donc suivi le mauvais chemin et non pas votre mission, mais si ce mal vous dit quelque chose, c’est qu’il est là aussi pour vous prévenir, ce qui devrait vous mettre, quand même, la puce à l’oreille, donc : l’écouter !…. :mrgreen:

Mais bien souvent, non seulement on n’a pas écouté son coeur, on a suivi son mental qui a déclenché le problème mais en plus, au final, on persiste et signe, on ignore tous les signes et il arrive même que cela soit fatal.
 La mission a été manquée et votre âme sera amenée à revivre les mêmes situations pour passer l’épreuve et comprendre enfin ce qu’il y a à comprendre pour se libérer vers des voies supérieures via une nouvelle vie.

Des personnes qui parlent avec les âmes

Des personnes comme Côme Shelvène sont guérisseuses d’âmes, elles leur parlent, savent quel chemin elles ont fait, où elles en sont, pourquoi elles sont là à vivre leur incarnation et peuvent vous donner des informations sur ce que vous avez à travailler et votre mission dans votre vie actuelle.

Personnellement, dans mon dernier stage de Reiki, j’ai fait la connaissance d’une personne qui travaille sur le thème astral karmique et d’après ma date et mon heure de naissance elle m’a fait un bilan de tous mes noeuds karmiques (ce que j’avais à travailler dans cette vie par rapport aux expériences vécues dans mes vies antérieures) et de mon avancée dans la vie précédente et celle-ci.
J’en fus sidérée car cela corroborait tellement avec mon cheminement.
Elle m’a confortée en me disant que j’avais à travailler dans cette vie-ci, exactement ce sur quoi  j’ai travaillé  pendant toute la première partie de ma vie ( les 50 premières années) et aussi sur ce que je suis amenée dorénavant à poursuivre, et là, j’avoue que j’ai un sourire aux anges en l’écrivant, car c’est justement ce vers quoi je me dirige….

 225685_533903316673577_1043228750_n

Voila, je pense que j’ai fait un large tour du sujet, bien sur, nous pourrions entrer dans plus de détails, mais ce que je voulais vous dire surtout : c’est qu’il faut absolument vous écouter !
Non pas votre voix dans la tête, mais ce que vous avez au plus profond de vous, les ressentis que vous avez quand vous voulez vous diriger vers telle ou telle option de vie.
Ecoutez votre corps, est-il en paix?
A-t-il des tensions?
Si oui, où sont placées ces tensions?

Demandez de l’aide à vos guides si vous avez des doutes et quand vous pensez avoir obtenu la réponse, refaite l’exercice du corps avec la nouvelle donne, je suis sure qu’il ne réagira pas de la même façon :)

Ainsi dans la partie 1 de cet article vous avez découvert pourquoi vous êtes venus sur terre, dans la partie 2 comment vous pouvez savoir quelle est votre mission.

Bien sur, tout n’est pas aussi simple, puisque nous avons choisi de nous réaliser dans un monde dualiste, (ce que nos âmes ne connaissent pas forcément étant des entités d’amour inconditionnel qui viennent de la source), avec en nous, tout un potentiel que nous ne maîtrisons pas forcément dans nos corps incarnés, et qui sont pourtant d’une puissance extrême, je parle notamment de l’égo et de la pensée qui sont des outils merveilleux mais qui peuvent s’avérer dangereux s’ils sont mal utilisés.

Pour cela je ferai une partie 3 à cet article pour vous expliquer comment vous pouvez vous détruire ou vous réaliser dans votre choix de vie, selon comment vous utilisez ou non les outils qui sont à votre portée.

Comme d’habitude vous pouvez laisser vos commentaires suite à cet article et même des témoignages, car je suis sure que vous avez tous vécus des syncronicités, des ressentis et même plus, sinon vous n’en seriez pas arrivés à ce point  de cet article.

 

Print Friendly, PDF & Email

Comments

comments

4 réflexions au sujet de « Qui sommes-nous? Part. 2 »

  1. Un article que je lis, que je ressens au-delà des mots Lysiane…

    Voilà un article où je me retrouve plein de fois…il est vrai qu’on ne se rappelle pas consciemment de nos mémoires passées, heureusement! Mais les évènements de vie nous y ramènent en effet pour les remettre en conscience si c’est vraiment nécessaire…et y mettre de l’amour.

    Je suis venue avec des mémoires très lourdes ici-bas…le suicide, le meurtre commandité…des choses graves d’un certain point de vue…mais les regarder en face a été profondément libérateur…

    Je me suis sentie jugée et incomprise par des proches…quand moi-même j’étais entrée dans ces mémoires terribles que je n’avais pas encore mises en lumière…je me sentais comme une âme errante…j’avais des sensations physiques, des malaises, disproportionnés par rapport au présent.

    J’ai eu la « chance » (et je me suis sentie guidée fort dans ces moments) de rencontrer une thérapeute de grande dimension, pour me faire entrer dans d’autres dimensions, et en revenir…plus vivante!

    Voilà que j’ai eu cette évidence d’une nouvelle rencontre avec Côme cette fois-ci…nous avons RV bientôt…le chemin continue…besoin d’éclairer plus grand encore…

    J’applique souvent la règle de 3 quand j’hésite pour une décision conséquente…mais je sais aussi donner encore beaucoup de place à la raison…et ça fait très mal dans le corps en effet!

    Mais comme dirait l’ami toltèque…je fais tout de même du mieux que je peux chaque jour…ou alors je m’aime et je m’accepte simplement avec ces faiblesses, ces failles…

    Les pluies torrentielles emportent avec elles les négativités dont nous n’avons plus besoin maintenant…il y a quelques jours m’est venue cette phrase comme une évidence « Les choses vont changer de toutes façons, de gré ou de force »…et je répondais : »Alors je préfèrerais que ce soit de gré! »

    Oui, je ressens fort ce mouvement en ce moment, le courant qui m’emporte…et je n’ai qu’une envie, c’est de lâcher les branches auxquelles je m’accroche encore, et me laisser emporter…vers l’inconnu…je sais que ce qui vient est plus léger, plus harmonieux, c’est comme si c’était déjà là…mais il faut quand même le faire (ou le refaire! dans l’espace temps, il est déjà accompli!)

    C’est si bon de rencontrer des gens qui traversent cette vie avec des évidences, loin du scepticisme concernant d’autres réalités invisibles…

    Merci d’être là

    :inlove:
    Cathy de Poulettesurlenet Articles récents…Etes-vous bons en charades? Suivez le Phil…euh le fil!My Profile

    • Cathy,
      c’est surtout merci à toi qu’il faut dire. :heart:
      Merci à toi pour ce commentaire intime et intense et merci à toi pour toi, pour qui tu es et ce que tu donnes.

      Il y a toujours les personnes qui sont sur la route au bon moment, quand on chemine vers la lumière, les choses se placent d’elles-mêmes, les fameuses syncrhonicités…

      Heureuse que tu puisses voir Côme et aussi que tu aies pu faire cette introspection et cette guérison karmique, car ce n’est pas toujours évident de comprendre et d’ouvrir nos fardeaux afin de pouvoir s’alléger.

      Moi aussi j’avais beaucoup de violences de ma dernière vie, ce qui m’a provoqué des noeuds karmiques et j’ai du redoubler entièrement ma dernière vie car je n’ai pas réussi à comprendre, cela s’est traduit dans cette vie-ci par de la colère et une autre forme de violence, plus douce certes, mais épuisante, autant pour moi que pour mon entourage et c’est soulagée et libre de cela que maintenant je vis dans la Paix et la douceur, comme quoi, tout arrive…. ce fut un redoublement favorable ! Ca c’est pour le prof Daniel ;)

      Le simple fait de comprendre ces schémas de cause à effet nous plongent dans l’humilité, la bienveillance et l’amour envers autrui, car je suis pleinement consciente que tout un chacun se débat dans cette dimension terrestre lourde et dualiste et fait comme il peut, du mieux qu’il puisse faire avec ses expériences et ses compréhensions ou pas….

      C’est pourquoi je ne me permets pas de jugement car une âme qui décide de venir s’incarner sur terre, c’est quand même : chapeau ! Même si c’est vécu dans la violence d’une incompréhension et d’erreurs de parcours, comment ne pas être dans la compassion quand on sait que c’est souffrance pour mieux s’éveiller?

      Je ne peux qu’être dans un amour inconditionnel et total pour tout un chacun, quoi qu’il fasse, quoi qu’il dise, car nous sommes tous dans la même dynamique, même si certains sont à des niveaux différents et c’est justement grâce à ces différences de niveaux que nous pouvons nous élever encore et encore, car nous avons besoin de ces personnes pour nous aider à transcender ce que nous avons à comprendre et entreprendre.

      Cathy tu es pour moi un joli cadeau sur ce blog et tu fais très certainement partie intégrante de ma famille d’âme.
      Elles se reconnaissent, se rencontrent et partagent sur cette terre où qu’elles soient pour mieux s’épanouir et s’élever.

      Je te souhaite une belle fin de journée et te souhaite de pouvoir continuer ainsi sur ton chemin de lumière.
      Bises,
      Lysiane

  2. Bonjour Lysiane,
    c’est le prof Daniel!
    Bravo pour ces deux articles indispensables!
    Tout ce que tu écris est absolument juste, de toute façon tout est juste non? ça me parle aussi énormément, j’ai l’impression que tu décris à la fois mon quotidien et ma vie tout entière…

    Ecouter son corps, ses ressentis, ses intuitions, les synchronicités…sont des choses primordiales dans la vie. Dommage qu’on mette souvent beaucoup de temps, et qu’on doive passer par de nombreuses souffrances (moi en tout cas!) pour le comprendre.

    Mais certains ne comprendront jamais qu’ils sont venus sur cette terre pour accomplir leur mission, heureusement que tu es là pour leur rappeler avec ta grande force de conviction.

    J’ai moi aussi pris un 1er contact avec Côme (mais je crois qu’elle ne fera que confirmer ce que je ressens depuis quelques temps).

    A bientôt mes sisters
    Daniel
    Daniel@lavienje Articles récents…Cancer du sein : quand prévention rime avec paranoïaMy Profile

    • Merci mon lumineux frère Daniel pour tes compliments.

      Effectivement il nous faut parfois bien souffrir pour enfin ouvrir nos yeux, c’est notre lourd fardeau sur cette belle terre, de vivre dans la dualité, comme je le dis dans mon article, il nous faut connaître la souffrance pour apprécier la délivrance….

      Heureuse que Côme puissent vous rencontrer Cathy et toi, toujours heureuse quand mes articles aident les gens à se trouver. :heart:

      Je suis un peu moins sur mon blog ces derniers temps car je prépare ma rentrée.
      Je suis en train de concocter des ateliers (du rire, méditation, changer son regard, respiration, etc…) que je devrais mettre en place à partir de septembre, et comme il n’y a jamais de hasard, une collègue de formation Reiki, qui est devenue une amie, m’a contactée car elle est en train d’installer un lieu pour ce genre d’ateliers et de conférences pour …. la rentrée !
      GRATITUDE !!! Si on est pas en train de me montrer le chemin et de m’ouvrir des portes c’est que je n’y comprends rien :)

      je vais essayer de faire mon dernier article concernant cette thématique et qui s’intitulera : les outils, car en fait nous avons tout en nous pour vivre nos missions et se sentir à nos places.

      Chacun son rythme, il y a effectivement des personnes qui ne se poseront jamais ce genre de question, c’est qu’ils n’ont pas à se les poser, ils auront bien d’autres vies pour continuer leur route… :rose:

      A bientôt Daniel,
      Lysiane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

CommentLuv badge